Pour ceux que j’aime ……. et les autres …… Électrosensibilité mon amour …

Avant propos.

(télécharger le fichier en pdf)

Connaître un fait qui pourrait être préjudiciable à la santé de ceux qu’on aime et ne pas le porter à leur connaissance par peur de déranger, vexer ou passer pour un illuminé ou un gentil doux dingue, me paraît être de la lâcheté.

C’est pour cette raison que je tenais à vous donner ce petit document de quelques pages.

J’ai pris sur mon temps pour le faire,

j’espère que vous prendrez sur le votre pour le lire.

Je sais pertinemment que je vais déranger voir mettre en colère certains ou certaines, mais ai je d’autres alternatives ? Non, aucune autre que de porter ces faits à votre connaissance, ou de me retrouver tous les matins devant ma glace et voir l’image d’un lâche qui n’a pas voulu prendre ses responsabilités.

« Celui qui confesse son ignorance la montre une fois ;

celui qui essaie de la cacher la montre plusieurs fois.« 

Pour ma part, je devrais dire, pour notre part, il y a quelques mois nous étions totalement ignorant de ce que vous allez trouver dans ces quelques pages.

Totalement ignorant, non pas tout a fait. Ayant fait de très courtes études en électricité et ayant un peu par hasard été présent a des cours ou l’on parlait de l’électromagnétisme, des travaux et théories de Nikola Tesla, Michael Faraday, James Maxwel et bien d’autres dont j’ai oublié les noms, sachant que « micros-ondes » ce n’est pas une marque de four mais bien le principe qui leur permet à ceux-ci de cuire des aliments, sachant que ces fréquences d’ondes délaissées par l’armée dans les années 70 car jugés trop dangereuses pour le personnel, j’avais dans un de mes rares moments de lucidité imaginé que celles-ci pouvaient être mauvaises pour la santé. Mais, je n’avais pas poussé plus avant ma réflexion sur ce sujet, jusqu’au jour ou Valérie a été diagnostiqué EHS et ou nous avons découvert avec surprise que 30 ans de douleurs et de souffrances étaient du ce phénomène invisible. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas le danger qu’il n’existe pas …

Depuis, nous avons côtoyé d’éminents spécialistes, spécialistes qui nous ont alertés sur les dangers des micros-ondes. Qui écouter,qui croire. Comment réfléchir, quels sont les critères déterminant pour juger de la pertinence d’un article ou d’une publication.

« Quand l’argent parle la vérité se tait ». ( Proverbe congolais )

Je crois que la réponse vient d’être donnée …

Rentrons dans le vif du sujet. Ce n’est pas moi qui le traiterais, ce n’est pas moi qui vous parlerais de ma vérité car celle-ci serait sujette à caution. Vous trouverez dans ces quelques pages, des extraits de publications faites par des scientifiques indépendants, scientifiques qui n’ont pas de conflits d’intérêt ou autrement dit qui ne sont pas salariés, payés ou rétribués par des opérateurs téléphoniques ou autres organismes ayant tout a gagner à ne pas chercher ou à masquer la vérité

« Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle. »
« Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein (1879-1955)

1 L’électrosensibilité : EHS et SICEM

EHS – Electro Hyper sensibilité ou Hypersensibilité électromagnétique – pathologie handicapante dont le développement est en accélération rapide et dont le principal contributeur est le groupe de technologies du type Téléphonie Mobile, dont font partie l’UMTS, le WIFI, le WIMAX, le BLUETOOTH, etc…

L’Electro Hyper Sensibilité (EHS) peut concerner des troubles dus à différentes sources d’exposition aux champs électromagnétiques (ampoules fluocompactes, lignes THT, …). Les personnes EHS sont fortement gênées par les micro-ondes (hyperfréquences) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) de type téléphonie mobile (téléphone portable, antennes-relais, Wifi, sans fil DECT, Bluetooth…)

L’EHS est une pathologie reconnue et décrite par l’OMS. En Suède il s’agit d’un handicap, en Angleterre une maladie, mais le lien officiel avec les champs électromagnétiques n’est pas officiellement reconnu !

En revanche le Parlement Européen ainsi que plusieurs villes américaines et canadiennes ont reconnu la réalité physiologique de cette intolérance. C’est également le cas de nombreux médecins de part le monde.

En France, elle était encore récemment ignorée par les pouvoirs publics jusqu’à ce que l’AFSSET évoque clairement son identité. Mais le liens avec les champs électromagnétiques n’est là encore pas reconnu…

Or, de nombreuses études indépendantes et non contestées ont démontré à la fois la réalité de l’électrosensibilité et le lien physiologique et non psychologique avec l’exposition aux champs électromagnétiques. D’ailleurs, la plupart des symptômes sont observés autant sur les hommes que sur les animaux…

Chez l’homme particulièrement, on observe : vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire et de la concentration, irritabilité, picotements, brûlures, douleurs musculaires et articulaires, pertes de sommeil, éruptions cutanées. Mais les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre…

NDLR  : A noter que si le lien entre les pathologies des personnes EHS et les champs électromagnétique était officiellement reconnu, le fait d’en préserver les populations s’imposerait.

Qui aujourd’hui aurait le courage politique de décréter les ondes électromagnétique nocives et donc de les interdire. Je me permet de vous rappeler, par exemple, le scandale de l’amiante. Pendant 50 ans les spécialistes ont tentés d’alerter en vain les autorités sanitaires. Aujourd’hui, en France 10 personnes meurent par jour dans de terribles souffrances du à leur exposition à l’amiante.

2 Interview de Franz Adlkofer . Projet REFLEX.

Caroline Lafargue : Quel type d’ondes électromagnétiques avez-vous étudié ?

Franz Adlkofer : Nous avons étudié des champs électromagnétiques basses fréquences, émis par les lignes à haute tension, dans les circuits électriques des maisons. Et nous avons aussi étudié des champs électromagnétiques hautes fréquences, émis par les téléphones portables ou par les téléphones mobiles de maison, c’est-à-dire le GSM et l’UMTS.

C.L.: Qu’avez-vous découvert ?

F.A. : Nous avons proposé le projet REFLEX en pensant sincèrement que nous ne trouverions rien. Et les résultats nous ont surpris au-delà de toute mesure. Moi-même je n’ai pas pu croire pendant longtemps que les ondes électromagnétiques puissent modifier les cellules de façon aussi alarmante. Pendant 10 ans je suis parti du postulat suivant : « pourquoi les effets des rayonnements haute fréquence, qui sont pourtant moins porteurs d’énergie que la lumière visible, seraient différents de ceux de la lumière ? ». Aujourd’hui, je sais pourquoi : il ne s’agit pas des effets directs du transfert d’énergie, il s’agit des effets indirects qui agissent lentement sur les cellules, après quelques heures d’exposition, en endommageant les gènes. La structure des gènes est changée, c’est-à-dire que les ondes électromagnétiques sont génotoxiques. Nous avons par exemple trouvé des ruptures de brins d’ADN. Et c’est presque toujours le signe du début d’un cancer.

C.L.: Ces effets sur les gènes sont-ils irréversibles ?

F.A. : Les cellules humaines sont équipées d’un extraordinaire système de réparation, qui peut remédier à 99.9% des dommages ! Mais vu la variété et le nombre de ces dommages, il reste encore beaucoup de dommages non réparés. Même s’ils ne représentent que 0.1%, c’est ce 0.1% qui va faire que dans le meilleur des cas, la cellule meurt, et dans le pire des cas, que cette cellule se mue en cellule cancéreuse.

C.L.: Qu’est-ce qu’on peut faire pour se protéger de ces effets ?

F.A. : Dans le cadre du programme REFLEX, nous avons trouvé des effets génotoxiques des ondes électromagnétiques sur les cellules bien en-deçà des seuils autorisés actuellement dans le monde, y compris en France et en Allemagne. Il faut donc baisser les seuils d’exposition aux ondes électromagnétiques. Mais il est très difficile de dire jusqu’où nous devrions aller. Il faut diminuer drastiquement les seuils autorisés aujourd’hui, les diviser au moins par 10. Ce serait un premier pas qui permettrait de résoudre une partie du problème.

C.L.: comment a été accueillie votre découverte ?

F.A. : Pour moi c’est une expérience très triste. D’abord, on a ignoré pendant des années les résultats que nous avons publiés. Ensuite, quand nos résultats ont été médiatisés, les scientifiques qui travaillent en étroite relation avec l’industrie de la téléphonie, ont critiqué nos résultats, très violemment, en nous accusant d’avoir truqué nos résultats. C’est évidemment absolument faux. Ce qui nous manque en revanche, c’est une recherche complémentaire qui permettrait de vérifier in vivo ce que nous avons déjà prouvé in vitro. Mais l’Union européenne refuse pour l’instant de subventionner ces recherches absolument nécessaires.

3 Les maladies

Chaque jour, les chiffres concernant l’autisme s’affichent, de plus en plus alarmants. 1 enfant /100 serait aujourd’hui diagnostiqué comme autiste, contre 1/ 10 000 il y a 15 ans, d’après les pouvoirs publics. Et 1 enfant sur 88 aux États-Unis…

La maladie d’Alzheimer en France

Avec 900 000 personnes atteintes de maladie d’Alzheimer, la France fait partie des pays où le nombre de malades est le plus élevé. 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, soit près d’un toutes les trois minutes. En 2020, 1 Français de plus de 65 ans sur 4 devrait être touché par la maladie d’Alzheimer.

Cancer

Le nombre de morts s’est élevé en 2012 à 8,2 millions, en hausse de 8 % par rapport aux 7,6 millions enregistrés quatre ans plus tôt. Le seul cancer du sein a été fatal à 522 000 femmes l’an dernier, en hausse de 14 % par rapport à 2008.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/12/12/hausse-du-nombre-de-cancers-le-constat-alarmiste-de-l-oms_4333500_1651302.html#diL4FYWSUCwHesdD.99

Tumeur cérébrales

Les chiffres qui viennent d’être publiés par le Bureau des statistiques nationales au Royaume-Uni indiquent une augmentation de 50 pour cent des tumeurs des lobes frontaux et temporaux chez les enfants entre 1999 et 2009.

On entend souvent dire que si le portable était dangereux, les statistiques du cancer augmenteraient visiblement. C’est le cas !
A noter que l’on a dit cela aussi pour l’amiante, qui a d’abord cessée d’être couverte par les assurances américaines dès 1913, tout comme les ondes de la téléphonie mobile et du Wifi (Wimax, etc.) depuis l’an 2000, par les compagnies de réassurances mondiales.
Même si, en général, plus le chiffre d’affaire d’une technologie est élevé, plus il est difficile de démontrer sa toxicité (!), on peut aujourd’hui supposer que la téléphonie mobile, qui n’est donc désormais plus couverte par aucune compagnie de réassurance mondiale, bien qu’il faille souvent plus de 20 ans à un cancer lié principalement à une pollution environnementale pour se déclarer, est un agent responsable de la recrudescence des pathologies du système nerveux central, comme les cancers du cerveau.
Pathologies qui ne sont expliquées, selon l’INVS (en 2006) par aucun autre facteur connu.

4 Rapport Bioinitiative

Un nouveau rapport du groupe de travail BioInitiative 2012 montre que les preuves des risques pour la santé que font encourir les ondes électromagnétiques et technologies sans fil se sont accrues depuis 2007. Le rapport passe en revue 1800 nouvelles études scientifiques. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier.

« Les études montrent qu’il y a plus de risques de développer un gliome (tumeur cérébrale maligne) qu’auparavant, et que la tendance et en croissance constante » dit Lennart Hardell, Docteur à l’Université d’Orebro, en Suède. « L’épidémiologie montre que les ondes devraient être classées comme cancérigènes pour les humains. Les limites fixées par la FCC/IEE et l’ICNIRP ne sont aucunement adéquates pour protéger la Santé Publique ».

Une douzaine de nouvelles études lient les radiations du téléphone mobile aux dommages causés au sperme. Un téléphone dans la poche ou à la ceinture nuit à la qualité spermatique, ceci résulte en une malformation des spermatozoïdes, et provoque un abaissement de la fertilité masculine. Les ordinateurs avec connexion Internet en Wi-Fi provoquent une altération de l’ADN des spermatozoïdes.

Il y a de fortes preuves que les ondes augmentent de façon sensible le développement de l’autisme et ses symptômes. « Même si les recherches sont toujours en cours, Il est urgent d’abaisser les seuils d’exposition aux ondes et aux technologies sans fil que ce soit pour les personnes atteintes d’autisme, les enfants de tous âges, les futurs parents, et durant la grossesse » dit le Dr Martha Herbert.

Les appareils sans fils tels que téléphones et ordinateurs portables utilisés par les femmes enceintes peuvent altérer le développement cérébral de leurs fœtus. Ceci a été démontré dans deux groupes d’études sur les animaux et les humains, concernant l’hyperactivité, les problèmes d’apprentissage et de comportement.

D’après le Dr David O. Carpenter, co-éditeur du rapport 2012 :
« Nous avons dorénavant beaucoup plus de preuves concernant les risques sanitaires qu’encourent des milliards de personnes à travers le monde ».

5 Congrès américain

Un membre du Congrès américain, Dennis Kucinich a déposé, en août 2012, une proposition de loi intitulée ’Le téléphone portable, le droit de savoir’, qui propose des étiquettes d’avertissement sur les téléphones portables, de créer un nouveau programme national de recherche sur les téléphones portables et la santé et exige de l’Agence de Protection Environnementale (Environnemental Protection Agency) de mettre à jour le taux d’Absorption spécifiques (DAS), aujourd’hui obsolète.

Cette proposition de loi vient de recevoir un soutien de poids, celui de l’Académie américaine de pédiatrie qui regroupe pas moins de 60 000 praticiens. Dans une lettre adressée à Dennis Kucinich, le Président de l’AAP, le Dr Thomas K Mc Inerny, affirme ainsi : « L’Académie Américaine de Pédiatrie (la AAP) plaide en faveur du texte H.R. 6358 et soutient particulièrement l’analyse des effets des radiofréquences (RF) sur les populations les plus vulnérables, incluant les enfants et les femmes enceintes. En outre, nous sommes heureux que le projet de loi exige l’examen de ces effets lors de l’élaboration des normes d’exposition maximale. Les enfants sont touchés de manière disproportionnée par les expositions environnementales, y compris par le rayonnement des téléphones portables. Les différences de densité osseuse et de quantité de liquide dans leur cerveau par rapport à un cerveau d’adulte, pourraient permettre aux enfants d’absorber de plus grandes quantités d’énergie RF, plus profondément dans leur cerveau »,

Dennis Kucinich se félicite de ce soutien et souligne :

« Les effets sur la santé des rayonnements des téléphones cellulaires sont potentiellement dangereux pour tous les utilisateurs, mais les enfants sont parmi les plus vulnérables comme le notent les médecins dans la lettre. Je suis honoré que ces professionnels réputés soutiennent le projet de loi ’Le téléphone portable, le droit de savoir. Notre coalition va en s’agrandissant et s’élargissant ».

Pour soutenir son texte, il s’appuie sur la classification des radiofréquences comme « peut-être cancérogène pour l’homme » par l’OMS, au même titre que le plomb et le mercure, sur les données d’Interphone et sur les recherches qui montrent, notamment les effets sur la fertilité masculine.

Il constate que la Commission Fédérale des Communications (Federal Communications Commission) a publié les valeurs limites de ces rayonnements, appelé Débit d’Absorption Spécifique (DAS). « D’après la Commission Fédérale des Communications, écrit-il, le Débit d’Absorption Spécifique est « la quantité d’énergie RF absorbée par le corps lors de l’utilisation d’un téléphone portable ». La limite actuelle du DAS d’un téléphone portable est de 1,6 watts par kilogramme.

Cependant, le DAS actuel est obsolète. Il ne tient pas compte de l’usage actuel du téléphone portable et il ne tient pas compte, non plus des populations vulnérables comme les enfants ou les femmes enceintes.

Il suppose que la seule exposition d’une personne est celle de son téléphone en communication, mais avec le WiFi, les connexions de données, les « smart phones » et les technologies Bluetooth, l’exposition à un seul périphérique sans fil est plus rare. En outre, le corps des enfants est en développement et leur crâne est plus « souple » que chez l’adulte. Cela signifie que le cerveau des enfants absorbe plus de rayonnement que ceux des adultes, ceux-là même qui ont été étudiés pour déterminer le DAS. »

« Avec environ 300 millions abonnés au téléphone portable aux États-Unis et suffisamment de preuves scientifiques pour montrer le lien entre les téléphones portables et les effets sur la santé comme les tumeurs du cerveau ou les effets sur les spermatozoïdes, les consommateurs ont le droit de savoir ce que leurs téléphones émettent. Nous devons l’exiger »

6 Belpomme

Entretien avec le Dominique Belpomme, professeur de cancérologie, qui s’est penché sur l’électro-sensibilité.

Dominique Belpomme est professeur de cancérologie Université Paris-Descartes et président de l’ARTAC, Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse.

Pourquoi un cancérologue s’intéresse-t-il aux problèmes de l’électro-sensibilité et aux champs électro-magnétiques ?
Parce qu’il y a un lien prouvé entre champs électro-magnétiques, cancers et leucémies. C’est après des premiers travaux pionniers que nous avons effectués avec des collègues suédois que nous nous sommes aperçus qu’il y a aussi un lien important avec les maladies neuro-dégénératives, et notamment la maladie d’Alzheimer. Le risque de maladie d’Alzheimer, qui peut survenir chez des sujets jeunes, dès l’âge de 45 ans, est d’ailleurs beaucoup plus important que le risque de cancer.

Cela touche beaucoup de monde ?
Depuis l’an dernier, je fais deux consultations hebdomadaires de médecine environnementale et vois entre 10 et 20 nouveaux malades par semaine. Et il y a de plus en plus de parents qui viennent me voir pour leurs enfants qui ont des maux de tête, des troubles de la mémoire, de la concentration ou du langage, avec des problèmes de dyslexie.

C’est un enjeu majeur de santé publique. Il y a en effet toute une pathologie neuro-dégénérative probablement liée à l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique par les ondes électro-magnétiques et/ou les produits chimiques. Ces troubles peuvent être mineurs, comme des maux de têtes, ou beaucoup plus graves comme un début de maladie d’Alzheimer.

Que faites vous pour vos patients ?
En nous basant sur une série de plus de 400 malades venus me consulter, nous avons pu mettre au point un test de diagnostic, qui repose essentiellement sur un échodoppler cérébral pulsé et sur des tests sanguins. Ceux-ci permettent de mettre en évidence une augmentation de certaines protéines de stress, qui traduisent, l’existence d’une souffrance cérébrale.

Il s’agit de vrais malades. Je peux donc certifier qu’ils souffrent d’un syndrome d’intolérance aux champs électro-magnétiques (SICEM).

7 Arguments permettant de démontrer la toxicité du groupe technologique de la téléphonie mobile

1- Plusieurs Hautes Autorités ont publié des documents où il est confirmé que les diverses émissions de ce groupe technologique attaquent les tissus vivants.
Les animaux. Les végétaux.

Dans chacun des secteurs, ceux qui signent sont reconnus eux-mêmes comme autorités.

A- Domaine scientifique
• Le Rapport international BIOINITIATIVE – Août 2007 – Décembre 2012
Récapitulatif – Mille cinq cent travaux cités en référence en 2007, mille huit cent en 2012.
Ce Rapport déclare prouver, sur le plan scientifique, que les diverses émissions de la Téléphonie Mobile sont cause de pathologies dont la liste est fournie :
– perturbations physiologiques dans l’expression des protéines,
– altérations non réparables dans les séquences d’ADN,
– perturbations de processus dans les protéines de stress,
– altération du système vasculaire (encéphaloscan, Belpomme)
– altérations physiologiques dans le système immunitaire,
– perturbations neurologiques et troubles du comportement,
– neurinomes acoustiques et tumeurs du cerveau,
– déclenchements de leucémie et cancers enfantins,
– déclenchements des processus dans les cancers du sein,
– perturbations physiologiques des régulations membranaires.
Auteurs et signataires
Dont certains sont des membres de la très renommée BIOELECTROMAGNETICS SOCIETY
. Dr C.F. BLACKMAN
. Dr M. BLANK
. Dr M. KUNDI
. Mme C. SAGE
. Dr D.O. CARPENTER
. Dr Z. DAVANIPOUR
. Dr D. GEE
. Dr L. HARDELL
. Dr O. JOHANSSON
. Dr H. LAI
. Dr K.H. MILD
. A. SAGE
. Dr E.L. SOBEL
. Dr Z. XU
. Dr G. CHEN

Depuis Août 2007, il n’y a eu aucun Rapport, de niveau scientifique, pour contester les déclarations de scientifiques indépendants et des associations.
Bien entendu, est invalide tout auteur entaché de conflit d’intérêt.

Le Rapport international européen REFLEX – 2004
Il traite des ruptures qui sont irréparables dans les séquences d’A.D.N. Sous exposition 3G (UMTS) dès 0,1V/m.
7 Etats européens.
Rapporteur :
Dr Franz ADLKOFER

Le Rapport officiel de l’I.I.T BOMBAY – Inde – 2010
Il mentionne des cas mortels.
Auteur :
Pr Girish KUMAR

L’étude du Department of Cell Biology and Biophysics, Athens University , Athens , Greece
publiée le 20 Janvier 2012 dans une revue médicale à comité de lecture.
Auteurs :
Fragopoulou AF, Samara A, Antonelou MH, Xanthopoulou A, Papadopoulou A, Vougas K, Koutsogiannopoulou E, Anastasiadou E, Stravopodis DJ, Tsangaris GT, Margaritis LH

B- Domaine médical
• Le Rapport du Dr Magda HAVAS,
Il détaille les processus de l’agression physiologique.
Après cette publication, dire qu’on les ignore est un défaut d’information.

• Le Rapport de l’ARTAC – Décembre 2009
Il définit deux formes d’Electrosensibilité :
– E.H.S. et S.I.C.E.M.
Il décrit leur identité sur le plan médical.
Il en situe les causes dans les diverses émissions de la Téléphonie Mobile.
Auteur :
Pr Dominique BELPOMME

• L’appel à pétition des médecins du Syndicat de la Médecine Générale (SMG) du 21 Avril 2009
Extrait : « Le caractère pathogène des effets non thermiques des appareils portables de téléphonie est établi (et ses effets connus) : augmentation du risque de tumeurs cérébrales et parotidiennes, malignes ou non, chez les utilisateurs réguliers durant plusieurs années. Certaines populations, les enfants notamment, y sont plus sensibles. Des recommandations strictes d’utilisation doivent être officiellement émises. »

• Les appels de Friebourg (2002), Bamberg (2004), Freienbach (2005), Bruxelles (2007), La Haye (2009), Wurzburg (2010)
Des médecins de toutes spécialités et particulièrement en médecine environnementale, exerçant en cabinet médical, estiment de devoir s’adresser au corps médical, aux responsables d’hygiène et de santé publique, ainsi qu’au public en raison de préoccupations pressantes concernant la santé de nos concitoyens liés aux champs électromagnétiques de la téléphonie mobile.

C- Domaine planétaire
• L’O.M.S. a classé dans le Groupe 2B cette famille d’émissions.
Le même Groupe que le plomb, que la laine de verre, que le Bisphénol A aujourd’hui interdit, et que la chlordécone, les vapeurs de diesel.
Mai 2011
Identité du Groupe : peut causer le cancer.
Dans plusieurs Etats, la France en fait partie, ce classement ouvre des risques vers des actions pénales.

• En Avril 2012, le responsable de l’expertise du CIRC pour l’OMS précise :
« Au sein de ce spectre, le rayonnement des champs électromagnétiques émis par les téléphones portables représente la situation d’exposition la plus intense et la plus répandue, pour laquelle une légère augmentation du risque de gliome et de neurinome de l’acoustique a été trouvée dans le groupe des ’utilisateurs intensifs’ ».

D- Domaine politique
• La Résolution 1815 du Conseil de l’Europe – 27 Mai 2011
Elle confirme pleinement le danger sanitaire.
Et fixe des limites pour les niveaux de champ.
Dont le nom est V.L.E. – Valeur Limite d’Exposition –
0,6 V/m – sans délai
0,2 V/m – le plus rapidement possible

• En Septembre 2008, le Parlement Européen considère qu’à côté des évolutions problématiques en matière de santé environnementale, de nouvelles maladies ou syndromes de maladies sont apparus ces dernières années, tels que l’hypersensibilité chimique multiple, le syndrome des amalgames dentaires, l’hypersensibilité aux rayonnements électromagnétiques, le syndrome des bâtiments malsains ou le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité chez les enfants, (…) est vivement interpellé par le rapport international Bio-Initiative sur les champs électromagnétiques, (…) constate que les limites d’exposition aux champs électromagnétiques fixées pour le public sont obsolètes dès lors qu’elles n’ont pas été adaptées depuis la recommandation du Conseil du 12 juillet 1999 (…), que ces limites ne tiennent évidemment pas compte de l’évolution des technologies de l’information et de la communication ni, d’ailleurs, des recommandations préconisées par l’Agence Européenne pour l’Environnement (…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documentez vous, informez vous…

Soyez conscient qu’ a chaque fois que vous utilisez votre téléphone, la Wifi, un téléphone DECT ( téléphone sur base plus toxique que la Wifi) vous portez préjudice à votre santé et a celle de vos enfants.

Refusez l’installation du compteur Linky. Compteur dit intelligent qui va faire augmenter vos factures et va injecter chez vous des ondes électromagnétiques hautes fréquences dans un réseau basse fréquence qui n’est pas prévu pour cet usage. Sachez aussi que ERDF vous fera signer un nouveau contrat qui le dégagera de toute responsabilité si du fait des hautes fréquence qu’il injectera dans votre réseau, certain de vos appareils subissaient des dégâts.

Préférez des tel au DAS le plus bas possible.

Tableau des DAS des téléphones à privilégier et des tel qu’il faut éviter.

A privilégier :

 

1

Samsung Galaxy S6 Edge+

 0,216

2

Wiko Highway 4G

0,256

3

 Wiko Lenny 2

 0,334

4

 Asus Zenfone 2 (ZE551ML)

 0,351

5

 HTC Desire 620

  0,362

6

 Samsung Galaxy Note 4

  0,366

7

 Samsung Galaxy S6

  0,382

8

 Archos 50 Diamond

 0,395

9

 Samsung Galaxy Grand Prime

  0,412

10

 Samsung Galaxy S6 Edge

 0,473

 

A proscrire :

 

 

1

 Huawei P8

1,72

2

 Alcatel OneTouch Idol 3 (5.5 pouces)

1,631

3

 Alcatel OneTouch Idol 3 (4.7 pouces)

1,277

4

 Honor 7

1,23

5

 Apple iPhone 5s

0,979

6

 Apple iPhone 6

0,972

8

 Apple iPhone 6s

0,87

9

 Sony Xperia Z3 Compact

0,862

10

Microsoft Lumia 535

0,69

 

 

 

 

 

Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire… c’est la leçon la plus importante que l’histoire nous enseigne… Albert Einstein

Quelques conseils pour limiter les risques lors de l’utilisation de votre téléphone portable :

1. N’autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable, sauf en cas d’urgence. Les organes en développement sont les plus sensibles aux ondes électromagnétiques. Or aujourd’hui, 18% des écoliers possèdent un mobile !

2. Maintenez votre téléphone à plus d’un mètre de votre corps (l’amplitude du champ baisse de 4 fois à 10 cm, de 50 fois à un mètre). Pour cela, utilisez le mode haut-parleur ou le kit mains libres .

3. Restez à plus d’un mètre de distance d’une personne en communication et évitez d’utiliser votre téléphone portable dans des lieux comme le métro, le train ou le bus pour ne pas exposer passivement vos voisins proches aux ondes de votre appareil.

4. Évitez de porter sur vous votre téléphone, même en veille, et ne le gardez pas près de vous la nuit.

5. Si vous devez le porter sur vous, assurez-vous que la face « clavier » est dirigée vers votre corps et la face « antenne » (puissance maximale du champ) vers l’extérieur.

6. Téléphonez le moins longtemps possible en limitant les conversations à quelques minutes (les effets biologiques sont directement liés à la durée d’exposition) et préférez rappeler ensuite d’un téléphone fixe filaire, et non d’un téléphone sans fil DECT dont la technologie est apparentée à celle des portables.

7. Quand vous téléphonez, changez de côté régulièrement et attendez, avant de placer votre appareil à l’oreille que votre correspondant ait décroché.

8. Évitez d’utiliser votre portable lorsque le signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train.

9.Déconnectez le mode donnés et reconnectez le uniquement quand vous en avez vraiment besoin et seulement pour de très courtes périodes. Votre téléphone en mode donnés est une véritable bombe à retardement pour votre santé.

10. Préférez communiquer par SMS plutôt que par téléphone, vous réduisez ainsi la durée d’exposition et la proximité du corps.

11. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible

Des vidéos a visionner si vous tenez à votre santé …

Le virus de la grippe, comme tous les virus sont invisibles … Et pourtant vous êtes tout à fait conscient que si vous l’attrapez vous aurez la grippe.

Il en est de même pour les ondes électromagnétiques. Vous ne les voyez pas et pourtant elles degradent votre santé .

Si vous n’en êtes pas convaincu, je vous suggère de mettre sous votre lit, au niveau de votre tête  votre box qui émet en wi-fi et vous viendrez me raconter comment c’est passé votre nuit.

je n’ai pas dit sous l’oreiller … Sous le lit suffira amplement.

Puis vous reviendrez visionner ces vidéos.

https://www.youtube.com/watch?v=SkqRFSTp90A

https://www.youtube.com/watch?v=H0anqvs2ufA

https://www.youtube.com/watch?v=_XK29a8yPXU

https://www.youtube.com/watch?v=iCUeGOKHSJM

https://www.youtube.com/watch?v=lh37F5O4-iY

https://www.youtube.com/watch?v=kG5RaCqSAkQ

C’est psychologique madame !

antenne relais
antenne relais

Les dix minutes sont écoulées. Il est l’heure de lui donner son dû. 23 euros remboursé par la sécu. Et oui je suis fibro, je suis en ALD, je suis donc remboursé a 100 %. C’est bien comme maladie, on est pas obligé de payer … Et puis toutes les analyses que l’on me fait prouvent que je suis en bonne santé. Du coup on ne peut rien pour moi.

Normal je suis folle. Du moins ça fait pas mal d’année qu’on me le fait comprendre à demi mot … Enfin a demi mot. Pas toujours. Ils ne savent pas soigner, mais pour vous culpabiliser ils en connaissent un rayon. Je ramasse mon sac et sort du cabinet du médecin qui accepte encore de me voir.

Voilà plus de 20 ans que j’entends ce diagnostic. C’est psychologique …

Je vais vous donner des anti-dépresseur dit elle.

Vous voulez quoi ?

On pourrait essayer le Laroxyl  Ou plutôt le Cymbalta . Des fois ça donne de bons résultats.

De toute manière pense t’elle, ça ne sert a rien. Mais au moins j’ai fait mon boulot, elle repart avec un diagnostic et une potion qui va lui engourdir la tête. J’espère qu’elle ne reviendra pas trop vite me voir. Ras le bol de ces patients dérangés. Vivre la grippe et les mots de ventre. Au moins on peu les soigner et en plus ça va vite. De temps en temps on perd un vieux terrassé par un virus. Mais c’est la vie …. Et puis les vrais malades, pas la peine d’écouter leur doléances pendant des heures. Deux cachets, trois pilules  et roule ma poule.

Mes malades !  mais je les aime. Je veux dire les vrais malades, ceux a qui on donne les antibio à la mode et du Dafalgant pour les soulager . « Avec ses douleurs à la con…. Douleurs, oui dans sa tête …elle est vraiment chiante . »

Et pourtant, moi ça commence le matin quand je me lève. Une heure pour me déplier, poser le pied par terre ; Faire quelques pas, me rasseoir en attendant que ça se calme. Puis me relever. De toute manière allongé j’ai trop mal. Et puis il faut bien avancer, ne pas se laisser aller comme ils disent.

Dans la tête , dans la tête …. Pour l’instant ça n’est pas dans la tête , c’est dans les pieds, les mollets, les cuisses, les hanches. Çà remonte et me fait mal jusque dans les épaules. Ce genre de douleur que vous avez quand vous avez couru trop longtemps et que le lendemain chaque mouvement est difficile parce ce que vos muscles sont durs et douloureux … Moi ça fait longtemps que je ne coure plus. Déjà marcher m’est difficile. Alors courir …

Antidépresseur. Ces saletés qui vous ronge la cervelle, ça fait longtemps que je ne les prends plus. De toute manière, mis a part vous détruire le corps et vous ravager la tête ça ne me sert a rien….

S’ils le savaient, il pourrait dégager leur responsabilité. « Évidement madame, si vous ne prenez pas les médicaments que je vous prescris, ne soyez pas étonné de ne pas guérir…C’est bien ce que je disais elle est dérangé la dame et en plus elle me fait perdre mon temps … »

L’autre jour je suis retourné chez mon médecin avec mon compagnon. Elle nous a regardé. Son œil c’est éclairé comme celui d’un savant qui viendrait de découvrir le vaccin que tout le monde cherche.

« J ‘ai compris c’est elle exclamé. En fait, involontairement vous êtes malade pour que votre compagnon s’occupe de vous. Allez voir un psy … »

J’ai eu beau lui dire que j’avais fait 15 ans de psychothérapie, que ma psy trouvait que j’allais plutôt bien et ne pouvait, disait elle, plus rien m’apporter. Rien a faire, elle n’allais pas remettre en cause son diagnostic. « Vous ne vous en rendez pas compte madame, mais votre maladie vient bien de quelque part. »

Pour une fois j’étais d’accord avec elle. Ma maladie vient bien de quelque part.

Ne trouve que celui qui cherche et poser le diagnostic « c’est psychologique » arrête net toute recherche. Pourquoi chercher puisque vous savez qu’en fait c’est dans la tête ….

C’est pour cela que pendant plus de 20 ans j’ai erré de cabinet médical en cabinet médical pour entendre cette même sentence clôturant ainsi la recherche de la cause véritable de toutes mes douleurs.

Je ne vais pas finir ce mot en mettant tous les médecins dans le même sac. Depuis peu j’ai trouvé des médecins qui savent écouter et qui ne sont pas satisfait par un diagnostic qui ne serait que l’aveu de leur impuissance.

La vrai connaissance et de connaître l’étendu de son ignorance. Confusius

Si plutôt que de me culpabiliser, de me dire que tout était de ma faute ils avaient cherché … peut être aurait il trouvé. Et même s’ils n’avaient pas trouvé, dans ces conditions je leur aurait pardonné.

Moi j’ai trouvé … Pas d’où venaient mes douleurs. J’ai trouvé mieux. J’ai trouvé des médecins, des vrais. Pas ceux qui ne sont que des distributeur de pilules. Comme chantait Renaud, les médecins sont des putains et leur macro c’est le pharmacien.

Des médecins qui cherchent, parce qu’ils savent qu’ils ne savent pas tout et que tous les jours on apprend … Et a ces médecins là, je dis merci , merci de n’avoir pas pensé que j’étais folle et merci d’avoir compris que mes douleurs étaient bien réelles.

Aujourd’hui, je n’ai plus mal. Je vis comme tous le monde ou presque. La douleur et moi nous avons rompu. Ça faisait longtemps que je voulais divorcer ….

Et merci, merci d’avoir trouvé de quoi je souffrais depuis plus de 20 ans .

Vous voulez connaître le nom de cette maladie qui vous ronge le corps à petit feu  ?

ÉLECTROSENSIBILITÉ.

Maison pour électro

Fenêtre et ondes électromagnétiques

Pour réaliser une protection efficace des murs contre les rayonnement électromagnétiques, il est relativement simple d’appliquer contre les mur une peinture carbone, matière conductrice qui bloquera et renverra à la terre ces ondes nocives pour votre santé .

Peinture anti ondes
Peinture anti ondes

Si l’on admet que l’utilité d’une fenêtre est de faire rentrer de la lumière, on comprendra aisément qu’il est moins judicieux d’appliquer une couche de peinture carbone sur celles-ci.

Heureusement des solutions existent.

Pour la nuits, des volets aluminium assurent une protection intéressante. 20 à 30 Db. Toutefois cette protection ne fonctionne que pour la nuit. Laisser les volets fermés dans la journée coupe autant la lumière que la peinture sur le vitrage.

La moustiquaire métallique est une solution intéressante. Elle réduit la luminosité de la pièce mais assure une protection assez efficace. 20 à 30 Db.

Les film écran pour vitrage à utiliser avec de bonnes fenêtres double vitrage. Ces filtres sont assez

onéreux (40-70 €/m 2 ). L’efficacité va de 15 à 40 dB, mais attention plus l’efficacité est élevée plus la perte de lumière sera importante.

les rideaux confectionnés avec du tissu-écran (40 à 100 €/m 2 ) sont intéressants, car ils englobent l’ensemble fenêtre, encadrement , à condition bien sur de les laisser fermés. Une large gamme de produit permet de choisir le niveau de protection.

Les fenêtres modernes avec vitrage thermique aussi appelé à faible émissivité. Le niveau de protection du vitrage est très bon (30 dB).

vitrage 2

Les vitrages faible émissivité sont des vitrage recouverts d’une pellicule métallique mince et invisible posée à chaud sur les vitrages, permettant de limiter les pertes thermiques par rayonnement des ouvertures. Elle bloque l’énergie calorifique qui est transmise sous forme de rayons infrarouges. La pellicule est opaque aux infrarouges et aux UV (qui décolorent les tissus, objets…), mais transparente aux rayons solaires courts .
Plus simplement : le vitrage laisse passer le rayonnement solaire, mais empêche la chaleur de s’échapper. Cela apporte donc un meilleur rendement isolant au double vitrage, comparable au triple vitrage, mais plus léger. Ce système permet une meilleure résistance à la condensation sur le vitrage, en gardant la paroi intérieure plus chaude. Voilà une solution intéressante si vos fenêtres sont anciennes. Si vous les avez changé récemment, vérifiez que le vitrage est bien un vitrage peu émissif.

Concernant l’encadrement et les montants, les fenêtres alu ou mieux alu/bois complètent la protection, sinon celle-ci reste incomplète.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez remplacer vous même vos menuiseries. Vous pourrez trouver celle-ci sur internet à un prix très raisonnable et vous les faire livrer a domicile.

Quelques liens pour trouver les produits cités dans cet article :

Peinture carbone

Les moustiquaires

Volet aluminium

Tissus anti-ondes

Test des doigts ( électrosensibilité )

Amusez vous avec vos amis.

Vous leur demandez de serrer très fort le pouce et l’index l’un contre l’autre en formant un anneau. Vous essayez d’ouvrir cet anneau en tirant sur les doigts. Vous constaterez qu’il est très dur d’écarter les doigts . Nous avons beaucoup de force dans ce que l’on appelle la pince.

lapince

Prenez un tel portable. Mettez la wifi . Demandez a la personne de tenir le tel dans son autre  main.

Recommencez le test et essayez à nouveau de lui écarter les doigts. Vous y arriverez facilement. Et ce test marche avec tout le monde ….

Vous n’avez plus qu’a lui demander de vous expliquer pourquoi tout a coup , quand il tiens un tel il n’a plus de force ……

Des vitres peu émissives qui freinent la pénétrations des ondes électromagnétiques. Cliquez ici .

Commençons par le début de la fin …

Témoignage d’une fibromyalgique,Valérie,52 ans

J’avais 22 ans …en plein voyage au Maroc avec des amis, un blocage total des cervicales nous a fait visiter l’hôpital le plus proche et poser nos sacs à dos quelques jours. La douleur était terrible et m’a suivi tout le périple.

De retour en France, j’ai consulté, pensant que tout cela allait rentrer dans l’ordre…médecin, kiné.

Je ne le savais pas encore mais ..c’était le début d’une longue descente aux enfers!!!

Une jeunesse fauchée en plein vol ;

les 30 années qui ont suivies, le mal s’est installé et a gagné du terrain..

La médecine classique , à coup de médicaments de toutes sorte, ne me soulageant que très peu voir pas du tout , j’ai été amené à consulter beaucoup de monde : kinés, ostéopathes, énergéticiens, magnétiseurs, homéopathes , naturopathes, kinésiologues, gastro-entérologues, spécialiste du sommeil, rhumatologues, neurologues, centres anti-douleur, sophrologie, hypnose…

et bien sûr plus de 15 ans de psychothérapie et d’antidépresseurs puisque mes maux étaient soit disant psychologiques !

Je ne remets pas en cause les bienfaits de la psychothérapie, cela m’ a beaucoup apporté et m’a permis de faire un bon travail sur moi, ce qui est toujours bénéfique, mais rien à faire, le mal progressait et me rongeait petit à petit… mon corps entier est devenu douleur ..

Moi qui étais une battante, pleine d’entrain et de vitalité, allant toujours de l’avant dans la joie et la bonne humeur , j’ai combattu ce mal en y mettant toute mon énergie afin de pouvoir mener ma vie professionnelle et élever mes 3 enfants. Mais un jour je me suis effondrée, le verdict est tombé. J’étais fibromyalgique !

Douleurs musculaires et articulaires atroces, problèmes de sommeil, fatigue intense voir épuisement, problèmes de concentration, maux de tête, troubles digestifs, syndrome anxiodépressif..

Je me suis retrouvée a 52 ans en invalidité, travailler devenait impossible,même les tâches les plus simples de la vie quotidiennes devenaient irréalisables..

Me lever le matin me prenait 2h pour dérouiller mes articulations bloquées et douloureuses. Certains jours j’étais incapable de tenir ma fourchette ou couper ma viande  !!!

J’étais épuisée , amaigrie et vidée de toute énergie…devant moi, une seule perspective: la descente aux enfer..le noir..j’avais perdu tout espoir..je n’avais plus qu’a accepter, me résigner..et pourtant je savais , je ressentais que quelque chose clochait…Ça n’était pas moi, ça n’était pas dans ma tête..et même si parfois le moral m’a abandonné durant toutes ces années de souffrance et de lutte, je savais que ces baisses de moral, n’étaient qu’une conséquence de cette situation invivable..

Mais pourquoi ? Pourquoi tous les examens réalisés , tous les bilan se soldaient par la même conclusion : tout est normal ! Quel était ce mal invisible qui me rongeait?

Situation insupportable, tout comme l’incompréhension de l’entourage proche, de la famille, des amis, des collègues de travail, qui vous regardent comme une détraquée mentale, qui dérange tout le monde avec ses problèmes de santé….c’est dans la tête pensent ils !

Mon conjoint, lui, n’a pas baissé les bras …il savait que mon mal n’était pas psychologique..

Et un jour, au hasard de ses recherches, il découvre le site internet du Dr Dieuzaide.

J’étais sidérée devant les vidéos! Ayant une formation scientifique,l’explication de l’impact des champs électromagnétiques des matières sur le corps humain m’a paru tout de suite cohérent ;

les dents ?les couronnes?les composites ?…et si c’était ça ?

Ayant reçu de nombreux soins dentaires à l’adolescence, 8 couronnes céramiques et 5 composite/amalgames en tout depuis l’age de 20 ans !

Quelle ne fut pas notre surprise à la réponse au message adressé au Docteur Dieuzaide. Il nous répondait qu’il savait ce que j’avais. Je n’étais pas fibromyalgique mais « ELECTROmyalgique » !

Le rendez vous fût pris aussitôt !

Même si j’émettais des réserves sur une solution possible, par principe de précaution et protection après 30 ans d’errance,j’étais trop curieuse de voir !!

J’achetais ces deux livres et je m’y plongeais. Ce que je lisais page après pages était passionnant, je découvrais un autre monde, le monde des ondes invisibles.

Janvier 2015, une date que je ne pourrais oublier, ce premier rendez-vous fût bouleversant !

Au test du « lever des bras », ces derniers étaient bloqués à 45 °. Le Dr me décèle alors 2 de mes 8 couronnes en céramique ..je me remets contre la porte et là…mes bras montent et mes mains se touchent au dessus de ma tête, sans aucune difficulté !!! Les larmes coulent, j’ai l’impression de rêver..je recommence encore et encore ce geste, ayant du mal à réaliser..les larmes coulent toujours, impossible de dire quoi que ce soit tellement j’étais émue ..

Ça y est, j’étais au bon endroit, on avait trouvé !! j’avais du mal à y croire et pourtant…mon corps bougeait, mes bras montaient, mes épaules , encore bloquées 5 minutes auparavant étaient libérées !!!

Je n’avais plus ressentie une émotion aussi forte depuis fort longtemps, un sentiment de délivrance, de renaissance…

Une lumière tout à coup est venue éclairer le noir de mon avenir, j’étais à la sortie du tunnel dans lequel j’étais entrée 30 ans plus tôt…

Le déparasitage à duré 3 mois, il y avait du travail !!!

Très rapidement j’ai senti mon corps se libérer. Mes tensions lâcher , la douleur s’évanouir…d’abord le haut du corps..puis le bas..je ne me reconnaissais plus, ce n’était plus mon corps, je redécouvrais au fil des semaines des sensations oubliées..il allait falloir réapprendre à me sentir dans ce nouveau corps, c’était déstabilisant mais oh combien agréable..une métamorphose !

Un soir, après être couchée, je me souviens avoir exprimé à mon conjoint : « je me sens bizarre, je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens mais je ne suis pas comme d’habitude » et, après une courte analyse de mon ressentis, je constatais.. « je ne sens plus mon corps, j’ai l’impression de ne plus avoir de jambes..en fait..c’est simple…je n’ai plus mal !! »

Étant électrosensible et hyperchimiosensible, le Dr Dieuzaide m’a guidée dans l’apprentissage des tests de posturologie pour tester tout ce qui m’entourait, vêtements, linge de maison, matelas, couette, oreiller, bijoux, cosmétiques,etc… et même la nourriture !

Nous avons travaillé aussi a assainir la maison, adieu wi-fi et téléphone DECT . Nous avons peint certains murs de la maison avec de la peinture au carbone.

Ces derniers mois, des nouvelles habitudes de vie ont été mises en places et au fur et à mesure, une amélioration de ma santé..malgré une fatigue encore persistante..

Il faudra certainement encore quelques mois pour que mon corps se régénère de 30 ans de souffrance et d’ingestion de médicaments en tout genre..mais déjà un grand pas en avant, je revis !

Je conclurai, en ne remerciant pas tous les médecins conventionnels qui par leur ignorance sur cette maladie ne m’ont pas soulagée et qui surtout m’ont maintenue dans une terrible culpabilité pendant 30 ans.

Car NON mesdames et  messieurs, , je ne suis pas folle. La dépression s’installe à cause de la douleur et non l’inverse. Comment pourrait il en être autrement quand 24 h sur 24 vous souffrez.

Ne pensez vous pas qu’il aurait été plus intelligent et plus conforme au serment d’Hippocrate, d’avouer à vos patient que vous ne saviez pas, plutôt que de rejeter sur eux la faute en leur disant que la maladie est dans leur tête, les laissant ainsi seuls face à leur culpabilité et leur détresse.

« Être conscient de son ignorance est le premier pas vers la connaissance .»Benjamin Disraeli

Je ne remercierai jamais assez le Dr Dieuzaide pour cette libération et pour la détermination dont il fait preuve dans le combat qu’il mène pour faire reconnaître ses travaux.

Je remercie aussi mon conjoint ,pour m’avoir mise sur sa route, accompagnée et soutenue avec beaucoup de patience et d’amour tout au long de cette épreuve.

 

Quelques liens de personnes qui m’ont aidés ou soutenue :

Des maisons pour EHS

Site du Docteur Dieuzaide à Toulouse

Les robins des toits

Un article très intéressant sur les dents et l’électro-sensibilité

Un blog géré par deux électrosensibles d’île de France